AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Dans les profondeurs de l'Abysse...

Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
avatar
Čσмвιєи ∂є мєѕѕαgєѕ? : 3648
Čσмвιєи ∂'αииєєѕ αѕ-тυ νє¢υ? : 18
Ỗυ єѕ-тυ α¢тυєℓℓємєит? : A Réveil

MessageSujet: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Lun 28 Mai - 15:46


Seule …. Elle était seule … Recroquevillée sur elle même, elle attendait seule, flottant sur la douce surface de l'eau. Quelques décombres, des murs, des dalles flottaient autour d'elle. Mais elle n'y faisait plus attention... Elle l'attendait...

L'Abysse était un monde angoissant et sombre mais elle ne s'y sentait pas forcément oppressée car elle n'avait connue que cet univers. Dans sa mémoire ne revenait qu'un simple nom : ALICE. Elle savait également qu'elle n'était pas née ici, que son monde d'origine n'était pas ici, elle savait qu'elle avait déjà existé quelque part, qu'elle avait eu une vie et cela faisait quelques années qu'elle s'était résolue à sortir de cette prison par n'importe quel moyen afin de retrouver ses souvenirs perdus, ça aussi elle le savait, qu'ils étaient quelque part, là-haut, dans le monde baigné de lumière d'or qui l'attendait.


- "Mais ne serait-ce pas la petite B-Rabbit ?" dit soudain, sortie de nul part, la voix grave d'un Chain au corps de poupée rapiécée."Je vais sans aucun doute gagner en puissance si je te mange."

Mais Alice ne leva la tête, n'y prêta nullement attention, elle attendait sagement un signe, qu'un humain vienne se perdre dans l'infini de l'Abysse car c'était son unique ticket de sortie, son unique chance.

- "Hoe ! Regardes-moi au moins !" s’excita la créature.

Cela faisait maintenant des années qu'elle attendait recroquevillée, seule.

- "Tant pis pour toi ! Je n'en ferais qu'une bouchée..."

Le Chain s'élança vers le frêle corps de la jeune fille en hurlant de sa voix caverneuse. Quand sa mâchoire ne se trouva qu'à quelques centimètres d'Alice, elle leva la tête et le fusilla de son regard perçant.

- "Fiche moi la paix, misérable Carte, je ne suis pas d'humeur."

Le Chain heurta comme une paroi invisible et dans une détonation, fut éjecté à une bonne trentaine de mètres. L'onde se propagea sur l'eau tout autour d'Alice et finit par retrouver son calme...

Seule … elle était seule … Recroquevillée sur elle même, elle attendait seule. Combien de temps s'était-il maintenant passé ? Comment pourrait-elle le savoir étant donné qu'il n'y avait ni journée, ni nuit dans l'Abysse?

Tout à coup elle releva la tête, elle avait cru entendre quelque chose. Quel était ce sentiment en elle ? Pourquoi était-ce si …. nostalgique ? Pourquoi tremblait-elle ?

Elle l'entendit plus distinctement, une mélodie... Cette mélodie... Ce n'était juste que de simples notes mais elles évoquaient en elle un profond sentiment de chagrin. Puis un rayon de lumière vint de la voûte de l'Abysse … Une faille, c'était une de ses déchirures qui permettait à l'Abysse de rentrer en contact avec le monde humain, la mélodie semblait clairement venir de là-haut …
Était-ce le bon jour ? Était-ce le moment qu'elle attendait depuis si longtemps ?

Alice se précipita vers cette faille le cœur battant à une vitesse prestigieuse... Elle pouvait enfin sortir de cette horrible boîte à jouet... Et là, elle vit enfin la lumière, la puissance d'être enfin libre...


Celle-ci brisa le silence que retenait la pièce... Ainsi ils étaient encore là, sur son passage ? Les émissaires de l'Abysse dans leurs tuniques rouge sang ? Un jeune garçon blond se tenait agenouillé devant l'horloge... La jeune fille pris son courage à deux mains et s'avança vers celui-ci...

- "Et dire que je ne voulais rester simple spectatrice..." dit-elle en ayant revêtu l'apparence de B-Rabbit.

Elle flottait au-dessus du blondinet, ressemblant à un énorme monstre à tête de lapin noir qui montrait les crocs, elle portait toujours sa redingote rouge et blanche ainsi que son nœud papillon, des chaines en acier s'entremêlaient tout autour d'elle formant une espèce de sphère protectrice. Ce garçon n'était sans aucun doute l'origine de la faille qui lui avait permis d'intégrer ce monde-ci.

Elle se déposa lentement derrière lui et réintégra sa forme de jeune fille, elle fit glisser ses doigts sur la joue du petit blond qui tremblait et semblait paralysé puis elle déposa violemment son pied sur son épaule en s'exclamant :

- "Ce garçon est ma propriété ! Donc retirez vos salles pattes, Dieux de la mort !"

- "Pro... priété ?" bégaya l'enfant.

- "Je viens de le décider, c'est ainsi alors tais-toi !"

C'était lui.
Elle s'agenouilla près de lui et approcha son visage du sien.


- "Je ne vous laisserai pas prendre ce qui m'appartient."

C'était ce garçon.

- "Mais votre projet est tout autre n'est-ce pas? Vous voulez envoyer ce pauvre petit agneau dans l'Abysse, ais-je tord?"

A ces mots, le jeune garçon sursauta et la stupeur pouvait se lire dans ses yeux.

- "AHAHA !!"

Alice éclata de rire, elle ne pouvait plus se contenir, l'excitation bouillonnait en elle. Ses chaines se défirent et fendirent l'air en direction des hommes capuchonnés de rouge. Ceux-ci ripostèrent en sortant des lames. Elle ne pouvait plus se retenir, tout en éclatant de rire, elle explosait les murs aux alentours et voulait voir ces moucherons mourir.

Malheureusement, la faille n'était que temporaire et ses pouvoirs ne pouvaient pas être libérés à leur maximum et c'est alors, lorsque d'un manque d'inattention, l'homme qui semblait être le chef de la bande, la transperça.

- "Repars d'où tu viens, spectre de l'Abysse." dit-il pendant que le lapin noir se désagrégeait.

Alice ricana, réapparut juste derrière le garçon blond et l'enlaça. Puis elle repris ses mots d'un ton particulièrement monotone, contrairement à ce que l'on puisse croire...

- Je t'attendrai …

C'était lui.

- Je t'ai enfin trouvé … Tu es ma clé...

Puis la puissante Chain montra un sourire rassuré, avant de disparaître à nouveau dans les profondeurs de l'Abysse...


Dernière édition par Alice B-Rabbit le Jeu 21 Juin - 20:48, édité 1 fois
Invité


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Sam 2 Juin - 22:02
- "Pro... priété ? "
Je l'a regardai de l’œil.
- "Je viens de le décider, c'est ainsi alors tais-toi ! "Me répondait-elle fermement.

Dès que la fille mystérieuse s'adressait aux hommes à la capuche rouge en disant.
- "Mais votre projet est tout autre n'est-ce pas? Vous voulez envoyer ce pauvre petit agneau dans l'Abysse, ais-je tord ? "
Je ne pouvais que sursauté de cette fameuse légende qui n'était qu'alors vrai.
- " Ce... Ce n'étais pas juste une légende ? "

Pendant que la fille mystérieuse était dans folie, je vire Gilbert réveillé pendre en sursaut le bout de la tenue de l'homme à la capuche rouge du milieu.
- " Qu'es ce que le Jeune Maitre à fait ?! Vous avez aucune raison pour l'envoyé dans l'Abyss ! " S’écriait-il à l'homme, je le regardai et je répondais sans bougé à cause de la peur qui ne pouvait que m'envahir mon corps.
- " Arrête Gil ! Dépêche-toi de fuir ! "
Mais Gilbert continuai avec ces paroles.

- " Le Jeune Maitre est... Le Jeune Maitre est... "
Après que ces paroles soient prononcé, un éclair sursauta et Gilbert reculait de suite tout en regardant le même homme.
- "Mais vous êtes...
A ce moment là je réagissais tout de suite dès que ce fameux homme bougeait et je pris l'épée des Bezarius qui était à côté de moi et je me dirigeait tout en courant vers cette homme tout en crient.

- " Éloignez-vous de Gil ! "
Je fonçai sur l'homme qui ne bougeait pas alors que je m’apprêtai à lui mettre un coup fatale avec l'épée Gilbert ce met devant lui.
- "Attendez maitre ! C'est...

A peine ces mots prononcé que le coup partit sur Gilbert qui s'écroula tout de suite parterre en mourant.
- " Gi..l... "
Je continuai de le regardé affalé sur le sol, je tremblai de peurs et le savent pas quoi faire je reculai en bégayant...
- " Pourquoi... Gil ? "
Je tombai tout de suite à genoux en mettent mes mains sur ma tête et je criai car j'avais tué mon propre meilleur ami, le seul que j'avais eu.

La mystérieuse fille apparait derrière moi a ce moment là j'avais la tête baissé avec un regard sombre puis elle m'adressa de ces paroles calmes.

- " Je t'attendrai… "
Avant de disparaître, elle finissait tout en me serrant délicatement.
- " Je t'ai enfin trouvé … Tu es ma clé... "
Je ne bougeai plus, j'étais parallélisé jusqu’à qu'un des hommes me relevai tout en me tenant, l'autre que Gilbert ayant protégé s'avança tout en prononçant un jugement.

- " Oz Bezarius, en tant que porteur de la chaîne de la conviction, je vais à présent te juger."
Il s'arrêta devant moi et enleva son gant noir d'une de ces mains.
- "Ton pêché est... TA SIMPLE EXISTENCE ! "
Après que ces mots était dit, un sorte de oiseau noir apparait derrière lui qui comme ci je me faisais emporté par ces ailes noirs et des chaînes m'entourait puis qui me fait rentré dans le cercle qui était en dessous de moi puis je fais un cri qui résonna.

Juste après cette scène, j'étais arrivé dans un autre monde qui n'était qu'autre que l'Abysse...


Dernière édition par Rainsworth Sharon le Dim 3 Juin - 16:44, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
avatar
Čσмвιєи ∂є мєѕѕαgєѕ? : 3648
Čσмвιєи ∂'αииєєѕ αѕ-тυ νє¢υ? : 18
Ỗυ єѕ-тυ α¢тυєℓℓємєит? : A Réveil

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Sam 2 Juin - 22:40


Après être passée dans le monde normal pendant ce laps de temps, Alice fut alors projetée dans l'Abysse, les yeux rivés sur le monde normal qui, lentement, disparaissait petit à petit en renfermant l'étroite faille qui s'était ouverte...

Le monde sinistre et dangereux de cette deuxième dimension ressurgissait dans les souvenirs d'Alice, comme si elle avait toujours vécu dans ce monde... Ce fut décidé... Elle devait aller accomplir la "chose" dont elle avait besoin, dans le monde baigné de lumière et de tendresse...

Attendant patiemment la prononciation du jugement du petit blond, Alice ouvrit alors ses paupières comme pour se persuader que ce jour était enfin arrivé: Elle pouvait enfin s'échapper de l'Abysse...

Son long manteau flottait dans le vide, ses cheveux volaient au rythme du vent... Comme dans son habitude, Alice était recroquevillée sur elle-même, au milieu de ce monde étrange, de cette boîte à jouets éternelle...


Des Chains passaient devant son regard, l'ignorant... Ne prêtant aucune attention à ces détails, ces infimes cartes monstrueuses et impitoyables, Alice réfléchissait au sort qu'allait lui réserver le monde de lumière... C'est ainsi qu'elle l'appelait, ce deuxième monde où vivait les mortels, prêts à, peut-être, attendre leurs jugement... Ces maudites cartes ne valaient rien, d'après B-Rabbit... Mille fois plus puissante, malgré son pouvoir caché et bridé... Si seulement elle pouvait les utiliser... Juste seulement quelques secondes... Alice se serait échappée de ce monde depuis longtemps...

Mais alors, pourquoi? Pourquoi ce monde sinistre et grotesque existe-t-il? Pourquoi en est-il rempli de Chains? Pourquoi suis-je moi même un Chain?... Ces questions, traversant autres fois les pensées d'Alice, furent vites remplacées... Le lapin noir attendant son échappatoire... Son futur contractant, auquel le rituel sera nécessaire pour s'emparer de son corps...

Soudain, un écho traversa l'Abysse... Un grand bruit de fracassement... Sûrement l’œuvre d'un Chain, se disait le lapin noir, démunie d’intérêts...

Une bagarre? Et si le petit blond en était impliqué? Ouvrant ses yeux en regardant le sens d'où était venu ce son, Alice descendit alors à terre pour aller dans la direction du boucan...

S'approchant à pas de loup, la jeune fille observait. En effet, une Carte affamée, ne pouvant y résister, semblait attaquer un humain de ses grands doigts osseux...


" Enfin... J'en ai enfin trouvé un... Cet enfant a l'air succulent... "

Mais, celui-ci n'était pas n'importe quel humain! Alice se rapprocha alors de la scène de crime, puis repéra alors... Oz Bezarius...

" Disparaît! Sale carte! "

N'ayant pas fini ses mots, Alice projeta alors un coup sur la misérable créature, reculant de peur...

" Oh... Oooh... Maudit B-Rabbit!... " répondit-il avant de disparaître dans les profondeurs des ténèbres...

Cependant, Alice n'en fit guerre attention...

" Héhéhé... Pour qui elle se prend, cette vulgaire carte? "

S'approchant du gamin, celle-ci insinua alors...

" Ce garçon... Est ma proie! "
Invité


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Dim 3 Juin - 16:24
Je courrai dans ce monde sombre que pouvait être l'abysse et je me demandai qu'es ce qui ce passait donc ici, qu'elles sont ces créatures bizarre ?

Puis je m'arrêtai épuisé et d'en plus affamé, je me demandai si j'étais entrain de faire un cauchemar mais je ne pouvais nié que je ne rêvai pas alors je me releva et continua de marché avec le seul de but de sortir d'ici jusqu'à que je marche sur une sorte de poupée qui fit un bruit.

Je pris la poupée qui faisait que de rigolé alors je la balançai dans l'eau puis elle disparait mystérieusement soudainement j'entendis des bruits de derrière de son rire jusqu'à qu'elle me saute dessus sur moi puis je l'a balançai tout de suite sur un rocher ou elle ce cogna ou elle arrêta tout de suite de rire.

J'ai beau avoir renvoyé cette poupée mais je restai toujours fatigué alors je m’écoula assis jusqu'à que j'ai reçu des pierres de la même poupée, j'essayai d'éviter les prochaines puis je pris un parapluie qui me protégea des autres pierres puis au moment ou j’enlevai mon parapluie pour voir ce que faisait la poupée je l'a vire prendre une gros rocher mais malheureusement pour elle le rocher était plus lourd qui l'écrasa juste après. Je le releva et m'approcha de l'écroulement pour vérifier si tout était bien fini, un seul soupire la poupée réapparu avec un couteau en me coupa plusieurs fois et a ce moment là par peur je fermai les yeux et je lui fis un coup de parapluie qui la renvoya encore une fois en croyant vraiment que c'était fini jusqu'à qu'une carte apparu derrière moi.


- " Enfin... J'en ai enfin trouvé un... Cet enfant a l'air succulent... "

A ce moment là je ne pouvais que m’écrier plusieurs fois en faisant des coups dans l'air avec le parapluie.

Dès que je prononçai ces mots, la fille mystérieuse lui foutant un gros coup qui terminait avant de disparaitre en s'adressant à la fille.

- "Oh... Oooh... Maudit B-Rabbit ! ... "

Après sa la fille lui répondit sans trop faire attention a ce qu'il a dit.

- " Héhéhé... Pour qui elle se prend, cette vulgaire carte ? "

Et elle continua tout en s'approchant de moi.

- " Ce garçon... Est ma proie! "

Je l'a regardai en me souvenant de ce qui c'est passé pendant que j'étais encore dans mon monde.

- " Mais tu es... La fille aux mains baladeuses de tout à l'heure ! ? " Marmonnais-je surpris.

Juste après la fille qu'on surnommai B-Rabbit me fit un coup de pied en plein nez puis je me retrouvais dans un coin avec elle pour discutés de ces créatures étranges mais aussi de tous ce qui c'est passé.

- " Sérieusement tu es vraiment pitoyable, tu devrais pourtant te débarrassez facilement de ce genre de Chain. "

Au moment ou j'entendis le mot "Chain", je commençai à la questionné.

- " Chain ? "
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse
avatar
Čσмвιєи ∂є мєѕѕαgєѕ? : 3648
Čσмвιєи ∂'αииєєѕ αѕ-тυ νє¢υ? : 18
Ỗυ єѕ-тυ α¢тυєℓℓємєит? : A Réveil

MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Mar 3 Juil - 18:59
- " Ce garçon... Est ma proie! "

Prononçant ces mots d'un ton parfaitement ennuyé, Alice descendit alors vers le blondinet. Celui-ci n'en fut pas moins convaincu...

- " Mais tu es... La fille aux mains baladeuses de tout à l'heure ! ? "

Prise de colère, la jeune fille refila un énorme coup de pied au garçon... Le choque résonna alors dans toute l'Abysse, tel une noise venant de détruire un calme infini...

L'eau claire miroitait les décombres volant un peu partout dans la dimension parallèle. Tandis que la colère du lapin noir se calmait, celle-ci prennait place sur un mur abîmé flottant dans les airs, pendant que l'autre enfant effrayé se cachait derrière une table de nuit située un peu plus loin...


- " Tu fais vraiment pitié... Se faire avoir par une Chain aussi minable... " s'exclama la demoiselle aux longs cheveux flottant dans le vent...

Pourtant, le garçon ne lui faisait toujours pas confiance... La regardant du coin de l’œil, et n'ayant guère envie de l'approcher, celui-ci répondit d'un ton distant...

- " Une quoi? "

Évidemment, celui-ci n'en connaissait à peine de cet univers si différent... Alice n'en fut pas moins étonnée, et, se basant sur le fait que le gamin allait devenir son futur contractant, celle-ci ne s'empêcha de lui expliquer les bases à connaître pour " survivre " dans l'Abysse...


- " C'est le nom qu'on donne aux créatures de l'Abysse... Les Cartes sont les plus faibles de toutes! "

Comme intéressé au sujet, le petit blond continua son interrogatoire, cependant toujours caché derrière son meuble, d'une voix tremblante...

- " Toi aussi, tu es une Chain... B-Rabbit? "

Le garçon avait deviné juste... N'ayant pas de réponse plus précise, le lapin noir répondit par un hochement de tête...

- " Eh oui! "

N'ayant pas la moindre confiance au lapin noir, mais voulant en savoir davantage, le petit empoté creusa davantage dans la question...

- " Et donc vous passez votre temps à attaquer les gens? La première fois que je t'ai vue, tu as essayé de me tuer... "

Effectivement! Cette histoire n'en était pas vraiment une mais... Lorsque le blondinet, accompagné de son fidèle valet, visitait les environs du manoir où allait se dérouler la fameuse cérémonie de passage à l'adulte, ceux-ci tombèrent (guidés par une mélodie mystérieuse) dans un sous-sol de première vue secrète, renfermant une magnifique tombe en forme de croix... Une montre à gousset en or y était accroché... Lorsque Oz décrocha celle-ci puis l'ouvra, la mélodie ressurgit alors tout d'un coup...

Une mélodie mélancolique envahit alors le cœur de notre protagoniste... Celui-ci plongea alors dans une chambre remplie de poupées, où il fit la rencontre d'une fille d'un physique identique à celui d'Alice, insinuant que le blondinet venait souvent dans cette demeure dans le passé...
Et puis tout à coup, la chambre se mit à bruler après que le jeune garçon fit ses révélations à la mystérieuse inconnue: Il ne l'avait connue nulle part!

C'est alors que B-rabbit apparut devant lui puis, d'une expression figée et sadique, promit de faire connaître l'horreur, la terreur et le désespoir au jeune innocent... Puis, celle-ci lui promit alors, au tout dernier moment, de le tuer de ses propres mains...

De peur, l'enfant se réveilla alors, se rendant compte que tout n'était qu'une affreuse vision... Mais était-ce vraiment une vision?... Celui-ci s'en posait encore des questions, puis, voulant connaître la vérité, demanda à la véritable B-rabbit d'une manière contournée, la réponse à sa question...


- " Qu'est-ce que tu racontes? "

- " Hein? "

La réponse ne se fut pas attendre, mais ne ressemblait point à l’espérance attendue du garçon...

- " La première fois qu'on s'est rencontrés, je t'ai sauvé des faucheurs! "
Invité


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   Mar 14 Aoû - 9:16
- " La première fois qu'on s'est rencontrés, je t'ai sauvé des faucheurs! "

Je ne m'attendais pas à cette réponse de sa part mais pourtant cette fille avait l'air de ne pas mentir, cette illusion d’où je me rappelais parfaitement semblait si réelle mais ne serai-ce pas un cauchemar tout compte fait ? Oui un cauchemar qui venais d'à peine de commencer dans cette endroit sombre...

La jeune fille continua au sujet de ce qui c'était passé lors de cette cérémonie.


- " Et puis, je ne peux pas te pardonner de m'avoir mis dans le même sac que ces atouts. Quoi qu'il en sois-je... "

A ce moment-ci le meuble ouvris son terroir tout seul et je vis une boite volé que j'attrapais vite et soudain j'ai remarquer que cette boite n'était qu'autre qu'une boite de cookie ce qui me fit exclamé de joies.

- " Génial ! Cookies repérés ! "

B-rabbit s’arrêtait tout en me regardant d'un air vexée puis je prie une table mise en verticale et une chaise pour m'assoir, c'était comme-ci l'Abysse avait entendu mon appel enfin de compte cette endroit n'étais pas si mal puis je continuai de m’exclamai tout joyeux de pouvoir enfin manger !

- " J'avais vraiment trop faim ! Je suis sauvé ! "

Je me préparais à manger sans faire attention a ce qu'elle me disait juste après car la seule chose à ce moment qui me préoccupais était de manger alors j'essayai jusqu'à enfin trouver comment l'ouvrir pendant qu'elle parlais.

- " Tu es vraiment un garçon étrange. Tu étais encore effrayé il y a un instant mais tu n'as maintenant plus peur. Et, tu es habitué a cette endroit ? "

Je pris un cookie a la fois et les dégustais comme si je n'étais qu'un hamster affamé sans l'écouté même si elle s'exclamait une fois pour que je puisse arrêter et répondre mais je n'ai qu'arrêter pile au moment ou elle me lancèrent une brique prêt de son mur ou elle était assis puis fit un soupir et je répondais enfin à sa question tout en frottant la ou la brique m'avais fait mal avec un sourire.

- " J'ai déjà vu plein de choses incroyable alors, on peut dire que j'ai l'habitude. Si tu acceptes les choses telle qu'elles sont, alors c'est plus facile de les comprendre. Quand j'ai failli me faire kidnappé une fois, Oncle Oscar m'a dit que dans ce genre de situations le plus important était de rester calme."

- " Kidnappé ? "

Puis je continuai tout en insinuant avec un sourire en la regardant dans les yeux dès qu'elle retourna sa tête vers moi.

- " En plus, ce n'étais pas comme-ci tu étais mon ennemis, pas vrai ? Tu m'as sauvé tout à l'heure, merci ! "

- " Es ce qu'il a des nerfs en acier ? "

Ce posait-elle tout en me regardant puis après par réflexion.

- " Non, c'est juste un idiot. Oui c'est plus tôt ça."

Après qu'elle dit sa je me suis sentis tout de suite vexé car je ne voulais pas qu'elle pense sa de moi donc je répondis fasse a cette insulte.

- " Je refuses que tu penses sa de moi ! "

Elle me coupa la parole en disant son nom...

- " C'est Alice. C'est mon vrai nom. Le lapin noir et B-rabbit sont les autres qui m'appellent comme ça. Je te donne la permission de m’appeler comme sa. "

Après qu'elle dis son nom, je mis ma main près de ma blessure soudainement ce nom me fit nostalgique mais pourquoi ? M'évoque t-il quelque chose ? Un souvenir ? Je n'en savais rien...

- " Au cas ou tu te m'éprendrais mais je ne t'ai sauvé que pour mener à bien mon objectif. Ce n'est pas comme-ci tu avais une quelconque importance à mes yeux. Ces faucheurs ce sont donné beaucoup de mal pour t’envoyer ici. S'ils avaient pu faire ce qu'ils voulaient sa aurait été problématique. "

Elle regarda sa rose foncé en souriant, oui ce sourire aussi m'évoquais des choses mais qu'elle était son objectif qu'elle parlais en question ? Et pourquoi sa aurait été problématique ? Tant de questions que je me posais et qui ne pouvais pas m'échapper...

- " Qu'as-tu l'intention de faire de moi ? Que veux-tu dire par " Ton objectif " ? "

- " Moi aussi je veux m'échapper de l'Abysse. C'est pourquoi dans ce but... "

Es-ce que sa serait son objectif ou qu'une facette de sa mais j'avais l'impression que même si c'était une facette on avais le même, oui... j'étais surpris que je me levais après qu'elle dise sa puis elle sauta en arrivant sur la table en tenant le bout de mon visage.

- " J'attendais quelqu'un comme toi, celui qui pourra devenir mon contractant. "

Contractant, qu'es ce qu'elle voulais dire par contractant ? Elle lâcha mon visage puis me l'expliqua en ce levant droit tout en restant sur la table et en mettant deux roses une rouge et une bleu qui me pointèrent jusqu'à qu'elle les regardes et qu'elle arrache leurs pétales tombant sur moi.

- " Tu as surement remarquer que cette endroit n'est pas une prison ordinaire, pas vrai ? L'Abysse existe dans une dimension parallèlement a celle ou tu étais. Le vide entre les deux mondes une distorsion que l'on appelle le "Passage". Si j'arrive à concentrer tout mon pouvoir, je peux créer une faille vers la sortie si je fais sa, toi et et moi pourrions sortir d'ici ! "

- " Vraiment ? "

Répondais-je heureux de savoir que je pourrai sortir et retrouver ma famille jusqu’à qu'elle m'explique inconvénient de pour l'instant ce que je ne compris pas et qui m'a surpris.

- " Mais tu vois, mes pouvoirs son limités et ils ne me suffisent pas pour sortir. La seule chose qui peut me permettre de relâcher toute ma puissance est un contrat. Tout ce que tu as faire est d'appeler mon nom est d'accepter le contrat. Il y a quelque chose que je dois faire une fois que je serai sortis d'ici et toi aussi tu veux sortir. Nos objectifs sont les mêmes du coup pourquoi pas travailler main dans la main."

- " Je... "

J'hésitais au début mais vu qu'elle me tendais la main et que nos objectifs paraissais identique je ne pouvais qu'accepter mais au moment ou je m'apprêtais a faire le contrat...

- " Vous ne pouvez pas ! Maitre Oz-Sama ! "

Cette voix me faisais pensé à quelqu'un ce qui me surpris, une bulle ce formais et me fit flotté.

- " Attend ! "

Alice n'avait pas le temps de m'attraper que je disparaissais dans la bulle.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs de l'Abysse...   
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum